Glissières : les problèmes fréquents et les solutions

Certes, les portes coulissantes allient pratique et esthétique. Toutefois, en fonction de la fréquence d’ouverture et de fermeture, certains problèmes peuvent apparaître tôt ou tard avec les glissières télescopiques à bille.

coulisse_a_bille

Désynchronisation des tiroirs

C’est un problème qu’on rencontre avec les glissières télescopiques pour tiroir large et profond. On parle d’une ouverture dissociée de droite  gauche du tiroir. Ce problème peut survenir avec une glissière télescopique montage à plat comme avec une glissière à montage latéral. Pour éviter ce désagrément, il est plus judicieux de prendre en compte la même longueur, voire même plus longue que le tiroir.

Tout cela peut également se produire avec une glissière pour tiroir large. Cela est dû à la forte pression subie par la glissière à bille lors des ouvertures et fermetures sans  prendre en compte l’axe central. En d’autres termes, on a tendance à tirer d’un seul côté avant de tirer sur l’autre lorsque le placard est trop large. Pour pallier ce problème, mieux vaut installer des poignées centrales au détriment des deux poignées habituelles. Cela garantira une meilleure fluidité au mécanisme, même dans le cas d’une glissière télescopique grande longueur.

Ralentissement des billes

Le ralentissement est un problème fréquent avec la glissière à bille télescopique mais que malheureusement les fabricants essaient de résoudre en vain. Qu’est-ce que le ralentissement des billes ? Dans ce cas de figure, les cages de billes de la glissière tiroir se déplacent à des vitesses différentes. Résultat : le fonctionnement de la glissière télescopique tiroir est totalement perturbé. Rappelons qu’il n’est pas ici seulement question de glissière télescopique verticale mais aussi de glissière télescopique à plat. Ce problème est tout aussi visible sur une glissière télescopique industrielle.

Pour remédier à ce problème, mieux vaut choisir une glissière en prenant en compte la largeur du tiroir et ce, même si la charge maximale de celle-ci dépasse largement celle du projet. Si par exemple, vous choisissez une glissière télescopique grande longueur, optez pour la glissière télescopique 2 m qui peut supporter une centaine de kilos même si le tiroir n’aura que 50 kg à supporter en réalité.

Migration des billes

Que ce soit une glissière porte coulissante, une glissière industrielle, une glissière télescopique horizontale, la migration des billes est avant tout un problème d’inattention. En effet, certains tiroirs, qu’il s’agisse d’une glissière télescopique à plat charge lourde ou verticale à faible charge, ont tendance à être ouverts seulement à moitié. Les billes commencent alors à dériver de leur position initiale au fur et à mesure des ouvertures et fermetures. Pourtant, la cage à bille fait partie intégrante du mécanisme d’arrêt de la glissière charge lourde. Conséquence : le tiroir ne s’ouvre plus qu’à moitié.

Rappelons que cette situation est fréquente lorsque l’on ne fait pas assez attention, et ce, peu importe le matériau. La glissière télescopique inox ainsi que la glissière en aluminium sont les plus touchées par ce disfonctionnement. Pour résoudre ce problème, il suffit de tirer le tiroir vigoureusement vers l’extérieur ou de pousser énergiquement vers l’intérieur et débloquer le mécanisme. Il en est de même pour la glissière télescopique forte charge que pour la glissière latérale pour faible charge.